Maure de Bretagne Site officiel de la commune
Contact / Espace Membres

 

Heures d’ouverture Mairie
Du lundi au vendredi
8h30-12h30 et 13h30-17h30
Fermeture le mardi après-midi
Le samedi de 9h00 à 12h00, Permanence état civil

Découvrir Maure

 

Présentation 

 

Maure de Bretagne, chef-lieu de canton d’Ille-et-Vilaine situé à l’Ouest du département et limitrophe du Morbihan, est l’une des communes les plus étendues du département.
Sa population (3 248 habitants au dernier recensement) croît régulièrement du fait de sa proximité avec le bassin d’emploi rennais et du coût modéré des terrains constructibles.

Ses équipements publics performants et ses associations dynamiques en font une commune attractive pour les jeunes couples désireux de construire leur avenir et celui de leurs enfants dans un environnement paisible, au sein d’une nature préservée.

Maure de Bretagne est une commune où il fait bon vivre : 6 676 ha de nature vous accueillent.

 

Maure de Bretagne en images

galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie
galerie

 

 

Situation géographique

 

Un peu d’histoire

 

D’où vient le nom de Maure de Bretagne ?

Le nom de Maure de Bretagne vient de l’abbaye de St Maur sur Loire à laquelle l’ancienne paroisse d’Anast fût donnée au IXème siècle.

A cette époque, la paroisse d’Anast, beaucoup plus étendue qu’aujourd’hui comprenait outre la paroisse de Maure de Bretagne, celle de Campel, Bovel, Loutehel, Mernel et Saint-Séglin qui n’étaient alors que des chapelles. 

Vers l’an 843, pour obéir à une vision, le très pieux ANOWARETH, seigneur héréditaire de la vaste paroisse d’Anast, se rendit en pèlerinage au monastère de GLANFEUIL, appelé plus tard St MAUR sur LOIRE du nom de son fondateur.

Il passa la nuit en prière près du tombeau de St MAUR et pour attirer sur lui la protection de ce saint abbé, ANOWARETH fit don au monastère de sa terre patrimoniale d’ANAST avec son église dédiée à St PIERRE et les chapelles qui en dépendaient. Il n’excepta de cette donation que la chapelle de Mernel.

ANOWARETH renonça ensuite complètement au monde et revêtit l’habit monastique dans le monastère de St MAUR.

 


Mais comment cette paroisse d’Anast a-t-elle changé son nom en celui de MAURE ?

Les moines de St MAUR sur LOIRE, devenus maîtres d’Anast y fondèrent un monastère qui prit naturellement le nom de leur abbaye. Ce prieuré de St MAUR dont un manoir encore visible à la sortie de Maure vers Campel porte toujours le nom, donna ce nom à la paroisse d’Anast.

Plus tard, comme dans beaucoup d’autres lieux, on abrègera le nom de St MAUR en MAURE, mais le nom primitif d’Anast subsiste encore dans la contrée.
On y trouve les landes d’Anast, l’ancien fief de Nast, le manoir et les moulins du Bois-Denast ou d’Anast, etc.

 

Sources www.infobretagne.com/maure-de-bretagne.htm